La carte ci-dessus vous montre le réseau des "chemins de Compostelle" (associés d'ailleurs aux "chemins de Rome" autre lieu de pèlerinage). Vous y voyez en bleu les quatre chemins principaux traversant la France et en rouge le "camino Francès" et son antenne du "camino aragonais" qui vient du col du Somport. 

Nicole et Robert ont largement pratiqué ces chemins (Robert depuis 1993 et Nicole depuis 2001). Ils les pratiquent encore. 

Nota : une partie des chemins (en Espagne notamment) dont nous allons vous parler ne figurent pas sur cette  carte. 

Saint-Jacques était l'un des douze apôtres du Christ, frère de Jean l'Evangéliste, fils de Zébédée. Nos deux frères réparaient leurs filets au bord de la mer de Galilée quand Jésus les appela. Abandonnant père et filets, ils le suivirent sur l'instant. A moins de mettre en doute la totalité des Evangiles, on doit donc le considérer comme un personnage historique. On l'appelle Jacques le Majeur pour le distinguer de l'autre apôtre Jacques le Mineur, qui sera chef de l'Eglise de Jérusalem. 

Saint-Jacques aurait été en Espagne pour l'évangéliser. Dans les textes, rien ne le prouve, mais rien non plus ne s'y oppose. C'est après que, "Hérode l'ayant fait périr par le glaive", que ses disciples conduisirent sont corps en Gallice. 

C'est vers l'an 813 que les sépultures de l'apôtre et de ses disciples sont retrouvées à Compostelle et les pèlerins ne vont pas tarder à déferler de toute l'Europe vers son tombeau. 

Dès le moyen-âge, quatre grands chemins traversent la France depuis Paris, Vézelay, Le Puy et Arles. Ils se rejoignent peu après les Pyrénées, à Puente-la-Reina, pour constituer ce qu'il est convenu d'appeler le "Camino Frances". 

Notre siècle a vu un renouveau prodigieux des Chemins de Saint-Jacques, et pas seulement pour des raisons religieuses. Aux marcheurs de la foi s'ajoutent aujourd'hui les randonneurs désireux de mettre leurs pas sur les traces de nos ancêtres. 

(Ce texte est extrait de la préface de l'ouvrage de Robert intitulé : "De chez moi, ... à chez moi, ... en passant par Saint-Jacques de Compostelle") - Visible sur le site. 

LES CHEMINS DE COMPOSTELLE