PRESENTATION SOMMAIRE 

LA MARCHE AU LONG COURS 

Aller de  Barcelonne-du-Gers, sur le chemin du Puy, au col du Somport sur celui d'Arles, en  passant par Tarbes, ce n'est pas véritablement faire un chemin de Compostelle même si nous en empruntons de courts tronçons . 

Il s'agit ici d'un assemblage de randonnées diverses sur plusieurs jours et aussi à la journée pour les environs de Tarbes. 

Descriptif du parcours : 

De Barcelonne-du-Gers à Maubourguet, Robert a suivi ce nouveau chemin balisé créé par la communauté de commune de ... et appelé "Sentier de l'Adour". 

De Maubourguet à Tarbes nous avons pratiqué deux voies. La première, faite en commun, emprunte le GR 101 que l'on peut qualifier de "voie de Compostelle moderne" puisqu'elle est pratiqué de nos jours par les pèlerins du chemin d'Arles qui désirent passer par Lourdes et continuer par le chemin de Piémont. La seconde est la continuité du "Sentier de l'Adour" que Robert à fait à la journée. 

De Tarbes à Lourdes, faite en commun, en empruntant le GR 101. 

De Lourdes au col du Somport ça se complique ! le parcours a intégralement été réalisé lors d'une sortie de Club Alpin Français Ile-de-France alors que Robert y était organisateur (Nicole y était bien sûr !). Nous avons suivi jusqu'à sa fin au col du Soulor le GR 101 puis nous avons emprunté le GR 10 jusqu'au pied du Pic du Midi d'Ossau. Ensuite un vrai chemin de Compostelle  (certifié "moyen-âge" !), le GR 108, nouvellement balisé et qui reprend la voie du Col des Moines très pratiquée à la grande époque du chemin. 

De la station de ski espagnole d'Astun au col du Somport ce n'est plus que quelques centaines de mètres de bitume. 

Sur sa partie Lourdes-Somport notre parcours est plus "randonneur expérimenté" que "pèlerin sans expérience de la montagne" ! En effet, il faut franchir la Hourquette d'Arre à 2465 m et le col des Moines à 2168 m et quelques passages que Robert classe comme "gazeux" ! 

Barcelonne-du-Gers au col du Somport