...en réalité, sans le savoir, nous l'avions aussi pratiqué de Constance (Allemagne) jusqu'à la frontière suisso-italienne lors d'une part de notre "Via Jacobi" et d'autre part lors de notre "Trans Swiss Trail" en Suisse. En cliquant sur ce "lien" vous irez sur la page Lombardie de notre Via Francigéna et en descendant un peu vous verrez une photo d'un panneau E1 et le texte qui révèle nos intentions. 

Aller du nord de la Suède au sud de l'Italie sur 5 000 km, avec 20 ans de moins, on l'aurait peut être envisagé ! Nous pensions seulement l'avoir utilisé, sur une distance modeste entre la frontière suisso-italienne et Pavie dans le but de finaliser une troisième liaison mer du Nord/Méditerranée. Il n'en était rien car .. 

Les sentiers européens de grande randonnée ont été créés sous l'égide de la Fédération européenne de la randonnée pédestre. Sentiers ? Chemins ? On garde notre titre car ... on ne voit pas trop la différence ! 

Nous les avons beaucoup pratiqués. Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Nicole et Robert ont marché sur les sentiers européens, assez souvent, sans le savoir ! Au moment où nous rédigeons cette page et en explorant les pages internet traitant du sujet nous faisons encore des découvertes ! 

En France, il n'y a pratiquement aucune signalisation car le propre des sentiers européens est de reprendre les marques des sentiers existants. Au  Luxembourg où plusieurs sentiers européens convergent, ils sont identifiés comme tels. 

 

Ci-dessous quelques indications sur ceux que nous avons parcourus de manière significative. Cliquez sur le panneau du sentier de votre choix pour voir leur parcours. 

Et, d'une manière plus marginale : 

Lors de notre parcours sur le GR5/E2 nous avons cotoyé :  

- en Hollande, dès notre départ nous étions sur le E9 lorsque nous longions la mer. 

- au Luxembourg de Diekirch à Schengen le chemin E3 était commun avec notre parcours sur le GR5. 

- et enfin, en Suisse, au sommet de la Dôle nous avons retrouvé notre E4 et nous l'avons suivi jusqu'à Saint-Cergue. 

Quant au E9, dès que l'on longe la mer, il est souvent là : 

- en Bretagne lors d'un séjour chez une amie. 

- sur la cote cantabrique et asturienne en Espagne lors du "Chemin du Nord" de Robert 

Nous avons dû suivre ou couper beaucoup d'autres sentiers européens sans le savoir. On ne peut pas tout savoir ! En cliquant le lien proposé ci-dessous vous accèderez à une carte de l'ensemble des sentiers européens qui vous les montre tous (E1 à E12) sur une même carte. 

Plus intéressant est le site "Traildino" (découvert il y a peu) qui nous donne quantité de renseignements, entre autres, sur les sentiers européens. Rédigé en français approximatif "Google", il reste cependant compréhensible. Nous l'utilisons, dans les descriptions qui figurent ci-dessus. 

Au final nous n'aurons réalisé que les parties Andalouse et Suisse du tracé. La continuité en Espagne dès l'arrivée dans la province de Murcia devenant très problématique du fait de l'absence d'hébergement. Un lien vous enverra, peut être, un jour, vers les récits de ces deux tronçons ! 

Probablement notre projet le plus ambitieux. Même si nous ne comptions pas le faire intégralement car aller de Tarifa (on y aperçoit l'Afrique !) jusqu'à Chypre via l'Espagne, la France, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la Roumanie, la Bulgarie et la Grèce cela fait plus de 10 000 km. Nous aurions cependant aimé au moins le faire de Tarifa jusqu'à la Suisse voire l'Allemagne. 

Encore un que nous avons pratiqué sans savoir que c'était un sentier européen ! Robert l'a parcouru plusieurs fois entre 1993 et 1999. En 1999, lors de son aller-retour à Compostelle (voir son site) il le suivra de Fontainebleau à Saint-Jacques-de-Compostelle via les GR13 ; 3 ; 65 et le Camino Francès. En 2004, Nicole et Robert lors de leur parcours entre Genève et Fisterre le fouleront à nouveau. 

Celui-là, c'est aussi sur la majeure partie de son parcours le mythique GR5, nous l'avons fait intégralement à l'exclusion de sa partie anglaise qui ne nous a pas motivé ! Nous vous en avons fait le récit d'une manière exhaustive. Le lien actif de bas de page peut vous y conduire. Vous y avez accès également depuis "accueil" et "plan du site". 

LES CHEMINS EUROPEENS